Baromètre des pratiques commerciales des RP en 2017, les résultats de l’étude • Keep Contact
Avec une expérience de 10 ans dans le domaine des relations médias et des relations publics Keep Contact vous conseille et vous accompagne de à A à Z dans la diffusion de vos informations.
relations presse, relations presse luxembourg, relations publics, relations publics luxembourg, communication, communication luxembourg, diffusion communiqué de presse, diffusion de communiqué de presse luxembourg, luxembourg, agence de relations presse, relations médias, relations médias luxembourg, photographe, photographie luxembourg, monitoring, médias luxembourg, médias luxembourgeois, veille média, veille publicitaire, partenariat, community management réputation en ligne, made in luxembourg, dudelange, SEO, marketing, events
23039
post-template-default,single,single-post,postid-23039,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-4.4,wpb-js-composer js-comp-ver-5.2,vc_responsive
 

Baromètre des pratiques commerciales des RP en 2017, les résultats de l’étude

Baromètre des pratiques commerciales des RP en 2017, les résultats de l’étude

À l’issue de son Assemblée Générale qui s’est tenue le 28 mars dernier, le SYNAP a eu le plaisir de présenter à ses adhérents et partenaires les résultats de sa nouvelle étude intitulée « Baromètre des pratiques commerciales des RP en 2017 ». Celle-ci intervient 5 ans après un premier travail effectué sur la même thématique. Une mise à jour indispensable à la suite des nombreux changements qui sont intervenus ces dernières années dans nos métiers.

À l’heure où les publics se sont considérablement élargis, où les techniques et outils ont évolué et où la réactivité, l’agilité etl’interactivité sont devenues les maîtres-mots, comment les pratiques commerciales RP se sont-elles adaptées à cette R-évolution ?

 

 

LE PANEL D’ÉTUDE

L’étude menée par le SYNAP a porté sur 148 répondants situés à 61% en région parisienne, dont 76% de femmes. Les classes d’âge les plus représentées sont 31-40 ans (28%) et 41-50 ans (36%). 80% des participants travaillent dans la communication Produit ou Corporate, au sein de petites entreprises pour 70% d’entre eux (on note aussi une forte représentation des auto-entrepreneurs chez les moins de 30 ans).

 

LES GRANDES TENDANCES

Lors de l’analyse des résultats, plusieurs enseignements majeurs sont apparus, dégagés en partie par comparaison avec l’étude de 2012 :

  • Les tarifs pratiqués connaissent un effritement significatif avec notamment des prestations extérieures, frais de fonctionnement et frais techniques de moins en moins facturés (60% contre 69% en 2012),
  • Il y a une généralisation des RP numériques, mais celles-ci ne font l’objet d’une tarification spécifique qu’à 55%,
  • Les habitudes professionnelles des trentenaires se différencient de plus en plus des générations précédentes, et en particulier des plus de 50 ans (représentés à 29% dans l’étude).
  • On note une adaptation croissante des professionnels aux exigences du client qui se traduit par une flexibilité en termes d’engagement et une part plus importante de personnes acceptant la rémunération aux résultats (même si 72% le refusent encore, contre 98% en 2012).

 

LES TARIFS DES RP « CLASSIQUES »

Par rapport à 2012, il apparaît que les professionnels calculent désormais moins leurs honoraires sous forme de forfait au temps passé (36% contre 59% en 2012) et que le calcul à l’action (20%) et au temps réel (10%) sont en progression. Dans ces honoraires sont aujourd’hui inclus, pour près de 90% des répondants, le conseil, le reporting et le suivi. Les tarifs pratiqués à l’action présentent d’importantes différences selon les réponses. Ils varient par exemple de 195 à 3 000 euros pour un communiqué de presse, 590 à 5 000 euros pour un dossier de presse et 1 000 à 15 000 euros pour l’organisation d’une conférence de presse. Globalement, le prix moyen journalier pour une prestation RP « classique » se situe entre 550 et 755 euros.

 

ET POUR LE DIGITAL ?

Depuis 2012, le digital occupe sans surprise une place croissante dans les métiers des RP, à l’image des actions ciblant les blogs et réseaux sociaux (proposées par 87% des interrogés, contre 47% en 2012). Dans ce domaine, les tarifications à la journée s’avèrent en moyenne moins élevées que celles des RP traditionnelles, mais avec des limites hautes et basse d’une plus grande amplitude (coût journalier évalué entre 486 et 959 euros). Pour les actions les plus courantes, les professionnels facturent entre 50 et 1 000 euros pour la rédaction de tweets et de posts Facebook, Linkedin ou Instagram, entre 80 et 1 200 euros pour du community management (hors création de contenus) et entre 100 et 1 200 euros pour de la rédaction de contenus digitaux. Il est donc manifeste que le digital est aujourd’hui totalement intégré : 87% des personnes interrogées utilisent les médias sociaux pour leur métier (100% pour les moins de 30 ans) et 70% les réseaux sociaux (80% pour les moins de 30 ans).

 

FACTURATION

En matière de facturation, la périodicité mensuelle s’est fortement développée (87% contre 48% en 2012) avec un mode d’engagement le plus souvent annuel (à 87%), mais sur des périodes de moins de 6 mois en mode « chef de projet », avec 61% de tacite reconduction. Dans 68% des cas, les honoraires ne sont pas renégociés d’un contrat à l’autre. Le montant minium des honoraires facturés pour l’acceptation d’un dossier se situe entre 500 et 2 000 euros. Au regard des chiffres de l’étude et du ressenti des professionnels, 81% d’entre eux pensent que les RP sont sous-valorisées (chiffre passant à 100% chez les moins de 30 ans).

 

L’étude complète est à consulter en ligne pour les adhérents sur le site du SYNAP (rubrique Actions / Rencontres & Études).

 

No Comments

Post a Comment