Fresh Shake #1 - Le produit périmé de Google • Keep Contact
Avec une expérience de 10 ans dans le domaine des relations médias et des relations publics Keep Contact vous conseille et vous accompagne de à A à Z dans la diffusion de vos informations.
relations presse, relations presse luxembourg, relations publics, relations publics luxembourg, communication, communication luxembourg, diffusion communiqué de presse, diffusion de communiqué de presse luxembourg, luxembourg, agence de relations presse, relations médias, relations médias luxembourg, photographe, photographie luxembourg, monitoring, médias luxembourg, médias luxembourgeois, veille média, veille publicitaire, partenariat, community management réputation en ligne, made in luxembourg, dudelange, SEO, marketing, events
23250
post-template-default,single,single-post,postid-23250,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-4.4,wpb-js-composer js-comp-ver-5.2,vc_responsive
 

Fresh Shake #1 – Le produit périmé de Google

Fresh Shake #1 – Le produit périmé de Google

Google a fait ses adieux à sa plateforme communautaire cette semaine suite à une fuite de données.

Photo d'un désert métaphore de Google Plus

Vous faites peut-être partie de ceux qui ont été étonnés de constater que Google + existait toujours à l’annonce de sa fermeture. Lancée en 2011, la plateforme sociale de Google n’a pas su séduire. Réseau en berne depuis des années, ses utilisateurs passaient en moyenne 5 secondes par session sur la plateforme. Depuis fermé au grand public mais encore accessible aux professionnels via G+, Google + est la preuve que le nombre d’utilisateurs inscrits actifs sur un réseau ne permet pas de se représenter l’engagement réel des usagers.

Une fin annoncée qui nous invite à nous interroger sur l’importance du choix des réseaux sociaux dans une stratégie de communication.

Les réseaux sociaux sont-ils tous destinés à être adoptés ?

Envisager une campagne de communication ou de e-réputation sans les réseaux sociaux paraît de plus en plus impensable à l’ère du digital, de l’information instantanée et de l’avènement des communautés connectées. Le choix des réseaux est un casse tête pour les professionnels qui se retrouvent souvent perdus face aux fonctionnalités proposées par ces outils.

Comme Google +, Ello ou Path, certains réseaux sociaux ne rencontrent jamais leurs publics car le web social évolue rapidement par un effet de « tendance ».

Prenons un exemple encore un peu frais. Cette année l’internet mondial a suivi, en quelques heures, l’avénement et le discrédit de la plateforme Vero. Grâce à une campagne de communication bien rodée, l’application a suscité l’engouement des utilisateurs. Fin février Vero était l’application la plus téléchargée de l’App Store… Mais aujourd’hui, connaissez-vous quelqu’un qui utilise Vero autour de vous ?

Investissement en temps et engagement

La clé de voûte d’une bonne stratégie de communication sur les réseaux sociaux est de connaître son projet, le message que l’on souhaite passer, ses cibles et surtout le bénéfice que l’on veut en tirer. Ainsi une campagne purement B2B a plus de chance d’avoir un impact auprès des professionnels sur Twitter ou LinkedIn. Une campagne grand public ou un événement par exemple pourra être facilement relayé sur Instagram : le réseau de l’image, à l’aide de contenus visuels, d’un « feed » esthétique et recherché ou sur Snapchat la plateforme de l’instantané. Définir le réseau qui correspond à votre objectif est essentiel.

Enfin il faut garder en tête que ce sont les publics qui sont à l’origine du succès d’un réseau plutôt qu’un autre. Ce sont eux qui s’approprient les outils mis à leur disposition : commentaires, partages d’informations, création de contenus, interactions etc.

Construire une communauté, développer un langage propre à un réseau et à ses codes identitaires demandent des ressources humaines et beaucoup de temps (le community management est un métier, ndlr). Il est donc important de considérer le social media management comme un outil dans sa stratégie et d’y investir les ressources financières et humaines nécessaires.

No Comments

Post a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.