Mais pourquoi mange-t-on du chocolat à Pâques ? • Keep Contact
Avec une expérience de 10 ans dans le domaine des relations médias et des relations publics Keep Contact vous conseille et vous accompagne de à A à Z dans la diffusion de vos informations.
relations presse, relations presse luxembourg, relations publics, relations publics luxembourg, communication, communication luxembourg, diffusion communiqué de presse, diffusion de communiqué de presse luxembourg, luxembourg, agence de relations presse, relations médias, relations médias luxembourg, photographe, photographie luxembourg, monitoring, médias luxembourg, médias luxembourgeois, veille média, veille publicitaire, partenariat, community management réputation en ligne, made in luxembourg, dudelange, SEO, marketing, events
22849
post-template-default,single,single-post,postid-22849,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-4.4,wpb-js-composer js-comp-ver-5.2,vc_responsive
 

Mais pourquoi mange-t-on du chocolat à Pâques ?

Mais pourquoi mange-t-on du chocolat à Pâques ?

Mais comment est-on passé de l’une des fêtes les plus importantes du christianisme à se remplir l’estomac d’oeufs en chocolat ?

Beaucoup de légendes s’accordent à dire que tout est parti de l’oeuf. Il y a 5000 ans, les Perses s’offraient des œufs de poule, symboles de fécondité et porte bonheur au moment de la venue du printemps.

En Europe, la coutume trouverait son origine dans la résurrection de Jésus Christ, le dimanche de Pâques marquant la fin du carême, une période de jeûne ou il était interdit aux fidèles de manger des œufs. À la fin de ces 40 jours de privation, les fidèles s’offraient l’ensemble des oeufs des poules accumulés.

D’autres sources s’accordent à dire que l’œuf est métaphore de la renaissance du Christ, qu’il symbolise le retour à la vie quand l’oeuf, qui semble mort et frigide à première vue, finit par se craqueler pour révéler la vie.

Enfin, une troisième explication, plus fantaisiste remonte à l’époque du Moyen-âge. À l’époque du carême, il était interdit aux églises de faire sonner les cloches. Les adultes racontaient aux plus jeunes que les cloches voyageaient jusqu’à Rome afin de se faire bénir par le Pape.
Sur le chemin du retour, il était dit qu’elles déposaient des oeufs dans les jardins.

 

Le mystère de l’oeuf est donc résolu, mais pourquoi du chocolat ?

 

D’après Élisabeth de Contenson, auteure de l’ouvrage Chocolat et son histoire, c’est au XVe siècle, en Alsace que l’on retrouve des traces d’une coutume visant à peindre et décorer des oeufs de poule destinés à être mangés.
Entre le  XVIIIe siècle et le XIXe siècle il semblerait que quelqu’un ait eu l’idée de percer ces œufs pour les vider et remplacer l’intérieur par du chocolat fondu.
Par la suite les chocolateries se sont emparées de cette idée, qui correspondait à l’époque de la démocratisation du cacao.

Depuis, tous les ans Pâques est l’occasion de faire la chasse aux oeufs et de déguster avec excès du chocolat.

Bonnes fêtes de Pâques !

No Comments

Post a Comment