Mais que fait Snapchat đź‘» ? • Keep Contact
Avec une expérience de 10 ans dans le domaine des relations médias et des relations publics Keep Contact vous conseille et vous accompagne de à A à Z dans la diffusion de vos informations.
relations presse, relations presse luxembourg, relations publics, relations publics luxembourg, communication, communication luxembourg, diffusion communiqué de presse, diffusion de communiqué de presse luxembourg, luxembourg, agence de relations presse, relations médias, relations médias luxembourg, photographe, photographie luxembourg, monitoring, médias luxembourg, médias luxembourgeois, veille média, veille publicitaire, partenariat, community management réputation en ligne, made in luxembourg, dudelange, SEO, marketing, events
22726
post-template-default,single,single-post,postid-22726,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-4.4,wpb-js-composer js-comp-ver-5.2,vc_responsive
 

Mais que fait Snapchat đź‘» ?

Mais que fait Snapchat đź‘» ?

Si vous utilisez Snapchat, l’application de partage instantanĂ© de photos et de vidĂ©os, qui en thĂ©orie s’effacent, vous n’avez pas pu passer Ă  cĂ´tĂ© de cette mise Ă  jour qui Ă  première vue a modifiĂ© totalement l’interface de l’application et vous n’Ă©tiez pas les seuls Ă  ĂŞtre perdus, cette nouvelle version ne cesse depuis une semaine de faire parler d’elle et en mal.

Pourquoi cette mise Ă  jour ?

 

L’interface utilisateur est complètement changĂ©e, le principe des story qui de voir ce que nos amis postaient publiquement se mĂ©lange avec les photos reçues, et Ă  la place des photos de nos amis ce sont des vidĂ©os et photos partagĂ©es par des gens inconnus au bataillon qui se retrouvent mises en avant.

L’idĂ©e première derrière l’application Snapchat, qui est nĂ© en 2011, est d’envoyer des photos qui s’effacent, des photos personnelles, des moments de vie privĂ©e et des choses moins importantes, bref des photos qui sont Ă  la base uniquement prĂ©vues pour ĂŞtre visionnĂ©es une seule fois (pour Ă©viter de laisser une trace) et uniquement entre l’expĂ©diteur et le destinataire.

Malheureusement ce modèle n’est pas très rentable, il n’y pas beaucoup d’argent Ă  se faire et les donnĂ©es des utilisateurs qui se vendent Ă  prix d’or en masse n’Ă©taient pas très intĂ©ressantes et mal exploitĂ©es. Avec un pseudo, une date de naissance et la localisation, pas grand chose Ă  faire Ă  première vue.

Puis les story sont arrivĂ©es sur Snapchat, c’est-Ă -dire la possibilitĂ© de partager une photo pendant 24h avec le monde entier Ă  condition que la personne vous ait ajoutĂ© en ami, une aubaine pour attirer influenceurs et marques qui souhaitent faire parler d’eux avec une communautĂ© qui la suit.

Le partage est ciblĂ©, si vous ne suivez pas la marque ou l’influenceur, nous ne verrez pas son contenu, l’application se focalise donc sur un Ă©change de contenu entre utilisateurs, sans tomber dans un presque spam. Il y a Ă©galement eu les stories de mĂ©dias comme Vice, du HuffPost qui sont apparues, mais sans prendre le dessus sur le contenu d’utilisateur Ă  utilisateur.

Un peu plus tard c’est les filtres qui sont arrivĂ©s, une occasion en or pour Snapchat de dĂ©gager un rĂ©el bĂ©nĂ©fice, permettre Ă  une marque d’afficher un logo ou un visuel corportate sur les photos  partagĂ©es entre les utilisateurs, mais lĂ  le potentiel a Ă©tĂ© complètement gâchĂ© par Snapchat, une mise en place compliquĂ©e Ă  mettre en place, une ouverture aux personnes qui auraient pu utiliser cette fonction pour des Ă©vĂ©nements publics bien trop tard…

Et depuis fĂ©vrier 2018, c’est le drame.

Une mise Ă  jour qui bouleverse tout, aucune raison de tout changer, ça marchait bien, les utilisateurs Ă©taient contents du fonctionnement, du principe de l’application.

Mais pour Snap Inc© c’est diffĂ©rent, Instagram, qui a copiĂ© le principe de partager des images temporairement, grignote Ă  vitesse grand V des parts de marchĂ©, les utilisateurs de Snapchat partent ailleurs, moins d’utilisateurs c’est moins de vues, c’est aussi moins de visibilitĂ© pour les marques qui choisissent de communiquer par ce canal.

Alors pourquoi ne pas mettre en avant, de manière agressive les utilisateurs et marques influentes, quitte à sortir complètement de ce qui avait fait le succès de Snapchat ?

C’est ce qui a Ă©tĂ© fait, et c’est ça qui dĂ©plait, l’utilisation qui Ă©tait un fil d’Ă©change entre vous et vos contacts, oĂą s’affichait presque que ce qui vous intĂ©ressait ne devient plus qu’une simple « vitrine publicitaire ».

Si c’est pour avoir du contenu sponsorisĂ©, de personnes que l’on ne suit mĂŞme pas et qui contrairement Ă  Instagram est très mal ciblĂ©, pourquoi continuer Ă  utiliser une application quand une autre fait mieux ?

Instagram a très bien copiĂ© Snapchat, avec des fonctions que les utilisateurs attendaient, contrairement Ă  Snapchat n’a pas rĂ©ussi Ă  copier Instagram en imposant un modèle Ă©conomique au dĂ©triment de l’usage et des habitudes.

Ce n’est pas moche, c’est bien mĂŞme pensĂ© de leur par et comprĂ©hensible, mais ça, c’est fait au dĂ©triment de l’utilisateur et c’est donc mauvais.

Une communication très mal gérée.

 

Quelques heures après la diffusion de mise Ă  jour sur des millions de tĂ©lĂ©phones, la grogne s’est fait ressentir, au point qu’une pĂ©tition change.org dĂ©passe le 1 million de signatures pour demander le retrait de cette mise Ă  jour, et c’est lĂ  que Snapchat ne rĂ©pondra trop tard et très maladroitement qu’il n’y aura pas de retour en arrière, mais juste des changements qui seront apportĂ©s dans une future mise Ă  jour pour corriger ce manque d’ergonomie.

Une bombe posée par Kylie Jenner.

 

Fan ou pas de la demi-soeur de Kim Kardashian, Kylie Jenner est l’une des personnalitĂ©s les plus suivies sur Snapchat, alors quand elle annonce avec un simple tweet qu’elle n’ouvre plus vraiment l’application, il n’en fallait pas plus pour porter un coup presque fatal Ă  Snap Inc© qui a vu sa valeur en bourse, dĂ©jĂ  fragile, chuter de 6%, soit 1,3 milliard de dollars en quelques minutes.

Certes le cours est ensuite remontĂ©, mais c’est un signe alarmant que sans cette communautĂ© d’influenceurs qui est le ciment d’un modèle rentable pour Snapchat, la sociĂ©tĂ© n’est pas grand chose et qu’une entreprise qui est valorisĂ©e mĂŞme Ă  plusieurs milliards peut sombrer dans l’oubli très rapidement et rejoindre d’autres entreprises qui ont dĂ©jĂ  un pied dans la tombe.

Tags:
No Comments

Post a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.